Moins de bébés retrouvés morts grâce aux fenêtres à bébé

Depuis le lancement de la première fenêtre à bébé à l'hôpital d'Einsiedeln le 9 mai 2001, le nombre de bébés retrouvés morts en Suisse a nettement baissé. Les responsables de la fenêtre à bébé ont établi ce résultat sur la base d'une évaluation de tous les cas connus depuis de l’année 1996.

On a étudié tous les cas connus de bébés tués, abandonnés ou placés dans des fenêtres à bébé. Pour ce faire, on a comparé des intervalles de cinq ans chacun. Depuis la mise en service de la première fenêtre à bébé dans l’année 2001, le nombre de bébés retrouvés morts a nettement diminué. Les responsables des fenêtres à bébé attribuent cette évolution positive au moins partiellement aux fenêtres à bébé.

Un nouveau-né déposé dans la fenêtre à bébé

Communiqué de presse, 27 août 2018

Un nouveau-né en bonne santé a été déposé dans la fenêtre à bébé de l’hôpital d’Einsiedeln le 26 août 2018 à 11h24. La petite fille est venue au monde le jour même et reste provisoirement au sein des services hospitaliers afin de subir des examens médicaux complémentaires. L’autorité de protection de l’enfant et de l’adulte (APEA) compétente du Canton de Schwyz a immédiatement été prévenue. Un tuteur va désormais assumer les droits et obligations qui incombent normalement aux parents d’un enfant.  Il convient en particulier de garantir que la sphère privée du bébé et de la mère soit protégée.

La mère de l’enfant peut se signaler auprès de l’autorité de protection de l’enfant et de l’adulte  à Pfäffikon, Eichenstrasse 2, 8808 Pfäffikon, tél. 041 819 14 60 / kesa@sz.ch, ou auprès de l’Aide suisse pour la mère et l’enfant (ASME) afin d’établir un contact avec l’enfant. Elle sera assurée de l’entière discrétion et d’une assistance non bureaucratique lui permettant de déterminer la meilleure solution pour elle et pour l’enfant.

 

Offre d’assistance en cas de situations extrêmes

La fenêtre à bébé proposée à l’hôpital d’Einsiedeln est un projet conjoint de l’hôpital d’Einsiedeln et de l’Aide suisse pour la mère et l’enfant (ASME). L’ASME offre un conseil et une assistance directe aux femmes, couples et familles se retrouvant dans des situations de détresse suite à une grossesse ou à la naissance d’un enfant. La fenêtre à bébé a été conçue à titre d’offre d’assistance dans les situations extrêmes. Elle vise à prévenir les infanticides ou les abandons d’enfants. Si une mère se retrouve dans une situation désespérée, la fenêtre à bébé constitue une possibilité de laisser son enfant entre de bonnes mains et ce en tout anonymat. 

La mère ou le père de l’enfant a le droit de récupérer à tout moment l’enfant jusqu’à ce que la procédure d’adoption soit finalisée, sous réserve que la maternité ou la paternité soit clairement établie et que les conditions pour l’accueil de l’enfant soient garanties. L’adoption par les futurs parents est envisageable après une année de prise en charge et d’éducation.

Nouveau-né déposé dans la fenêtre à bébé de l’hôpital de Bethesda à Bâle

Communiqué de l’Autorité de protection de l’enfant et de l’adulte (APEA) de Bâle-Ville

Dans l’après-midi du 21 septembre 2017, à 13h53, un nouveau-né a été déposé dans la boîte à bébé de l’hôpital de Bethesda à Bâle. Le bébé de sexe masculin se porte bien et reste pour l’instant en observation à l’hôpital.

La mère est priée de se présenter à l’Autorité de protection de l’enfant et de l’adulte (APEA) de Bâle-Ville pour collaborer avec les spécialistes en vue de trouver la meilleure solution pour l’enfant.

APEA Rheinsprung 18 à Bâle; tél.: 061 267 47 43; e-mail: kesb@bs.ch, en dehors des heures de bureau: Numéro de téléphone de l’APEA: 117 (service de permanence)

L’APEA de Bâle-Ville se chargera de trouver un représentant légal ainsi que de la garde de l’enfant. La vie privée de l’enfant et de la mère est strictement protégée.

Note aux différentes rédactions:
Pour protéger les différentes parties concernées, respecter le secret de fonction et le secret professionnel ainsi que la protection des données et de la vie privée, ni l'APEA de Bâle-Ville ni l’hôpital de Bethesda ne peuvent divulguer plus d'informations sur ce cas précis.

Autres informations:
Autorité de protection de l’enfant et de l’adulte (APEA), Rheinsprung 18 Bâle, tél.: 061 267 47 43; e-mail: kesb@bs.ch, en dehors des heures de bureau: Numéro de téléphone de l’APEA: 117 (service de permanence)

Un nouveau-né placé dans la fenêtre à bébés de l'Hôpital du Lindenhof à Berne

Communiqué de presse de l’Autorité de protection de l’enfant et de l’adulte (APEA) de Berne
 
Hôpital du Lindenhof à Berne - Un nouveau-né placé dans la fenêtre à bébés
Un nouveau-né a été trouvé dans la « fenêtre à bébés » de l’Hôpital du Lindenhof, à Berne, jeudi 11 août 2016 à 11h00. La petite fille, née le 10 août, se porte bien. Elle reste pour l’heure à l’hôpital pour des examens médicaux complémentaires.
 
Note aux rédactions
Par respect pour la sphère privée des intéressés, l’APEA et l’Hôpital du Lindenhof ne donneront aucun renseignement supplémentaire sur ce cas.
 
Meilleures salutations
 
Communication du canton de Berne (ComBE), Chancellerie d’ État
Postgasse 68, case postale, 3000 Berne 8
Téléphone +41 31 633 75 91, fax +41 31 633 75 97, communication@be.ch, www.be.ch

Nouveau né déposé dans la fenêtre à bébé

Communiqué de presse 21 juillet 2016

Un nouveau-né en bonne santé a été déposé dans la fenêtre à bébé de l’hôpital d’Einsiedeln le 21 juillet 2016 à 13h20. La petite fille est venue au monde le jour même et reste provisoirement au sein des services hospitaliers afin de subir des examens médicaux complémentaires. L’autorité de protection de l’enfant et de l’adulte du Canton de Schwyz-Extérieur a immédiatement été prévenue. Un tuteur va désormais assumer les droits et obligations qui incombent normalement aux parents d’un enfant.  Il convient en particulier de garantir que la sphère privée du bébé et de la mère soit protégée.

La mère de l’enfant peut se signaler auprès de l’autorité de protection de l’enfant et de l’adulte (APEA) du Canton de Schwyz-Extérieur à Pfäffikon, Eichenstrasse 2, 8808 Pfäffikon, 041 819 14 60 / kesa@sz.ch ou auprès de l’Aide suisse pour la mère et l’enfant (ASME) afin d’établir un contact avec l’enfant. Elle sera assurée de l’entière discrétion et d’une assistance non bureaucratique lui permettant de déterminer la meilleure solution pour elle et pour l’enfant.

Offre d’assistance en cas de situations extrêmes
La fenêtre à bébé proposée à l’hôpital d’Einsiedeln est un projet conjoint de l’hôpital d’Einsiedeln et de l’Aide suisse pour la mère et l’enfant (ASME). L’ASME offre un conseil et une assistance directe aux femmes, couples et familles se retrouvant dans des situations de détresse suite à une grossesse ou à la naissance d’un enfant. La fenêtre à bébé a été conçue à titre d’offre d’assistance dans les situations extrêmes. Elle vise à prévenir les infanticides ou les abandons d’enfants. Si une mère se retrouve dans une situation désespérée, la fenêtre à bébé constitue une possibilité de laisser son enfant entre de bonnes mains et ce en tout anonymat.

La mère ou le père de l’enfant a le droit de récupérer à tout moment l’enfant jusqu’à ce que la procédure d’adoption soit finalisée, sous réserve que la maternité ou paternité soit clairement établie et que les conditions pour l’accueil de l’enfant soient garanties. L’adoption par les futurs parents est envisageable après une année de prise en charge et d’éducation.

Pour de plus amples informations:

Hôpital d’Einsiedeln:
Erika Neuhaus-Steiner, Tél. 055 418 58 40
Aide suisse pour la mère et l’enfant,
Dominik Müggler,
Tél. 061 703 77 70

Une petite fille déposée devant l'hôpital cantonal de Lucerne

Communiqué de presse 18.4.2016

31 mars 2016 Une petite fille déposée devant l'hôpital cantonal de Lucerne

Le 31 mars 2016, à 0h30, la sonnette de nuit de l'hôpital cantonal de Lucerne a retenti. Lorsqu'une employée a ouvert la porte quelques instants plus tard, elle a découvert un sac en tissu bleu et blanc. Un nouveau-né enveloppé dans une couverture vert clair s'y trouvait. La police a pensé que la petite fille avait été déposée quelques heures après la naissance. Le bébé était en très bonne santé. Le 2 avril, la mère de la petite fille s'est signalée à la police mais, pour des raisons de protection de la personnalité, aucune indication sur la mère ni sur le prochain lieu de séjour du bébé ne peut être donnée.

L’hôpital Bethesda ouvre une fenêtre à bébé à Bâle

Communiqué de presse 26.11.15

Le jeudi 26 novembre 2015, l’hôpital Bethesda a mis en service une fenêtre à bébé en collaboration avec l’Aide suisse pour la mère et l’enfant (ASME). Cette offre est tout à fait unique dans la région de Bâle.

«La fenêtre à bébé est une offre réservée aux situation d’urgence extrêmes. Elle permet à une mère désespérée de placer son enfant anonymement entre de bonnes mains», explique Dominik Müggler, Président de la fondation. La localisation de l’hôpital Bethesda dans le quartier Gellert est idéale pour la fondation à plusieurs égards. Outre la situation géographique optimale, l’hôpital Bethesda offre une possibilité de garde bienveillante aux nourrissons grâce à la maternité ultramoderne dont il dispose. «Nous attachons une grande valeur à un soin des plus attentifs et accompagnons les nourrissons avec tout notre cœur et notre amour durant leur séjour parmi nous», ajoute Ute Richter, sage-femme en chef de la maternité.

Déclenchement d’une alarme après 3 minutes

La mère ouvre la fenêtre et y dépose le bébé dans le couffin prévu à cet effet. La pression qu’exerce le poids du bébé active immédiatement un coussin chauffant. Parallèlement, un système d’alarme multicouche est déclenché au sein de la maternité. L’alarme retentit 3 minutes après l’ouverture de la fenêtre ou le déclenchement d’un capteur spécial disposé au-dessus du couffin. La collaboratrice responsable prend immédiatement le nourrisson en charge et contrôle son état de santé. Si l’enfant est en bonne santé, il rejoint des parents nourriciers au bout de quelques jours, puis ultérieurement des parents adoptifs. Si elle le souhaite, la mère de l’enfant dispose d’un an au moins pour se faire connaître auprès de l’Autorité de protection de l’adulte et de l'enfant (APAE) et demander la garde de l’enfant. Si la mère n’engage pas cette démarche, l’adoption de l’enfant peut être officialisée. À l’échelle de la Suisse, 16 bébés ont déjà été déposés dans des fenêtres à bébé. Dans la plupart des cas, la mère s’est fait connaître ultérieurement.

Pas de conséquences pénales

Une mère qui dépose son enfant dans une fenêtre à bébé n’est rendue responsable ni d'abandon au sens de l’art. 127 du code pénal, ni de violation du devoir d’assistance et d’éducation au sens de l’art. 219 du code pénal.

Vous trouverez des informations complémentaires à l’adresse www.babyfenster.ch 

Pour toute question, contactez
Alexandra Salvisberg, Responsable Communication & Marketing, alexandra.salvisberg@bethesda-spital.ch, 061 315 21 40
ou
Dominik Müggler, Aide suisse pour la mère et l’enfant,
dominik.mueggler@shmk.ch, 061 703 77 70

12ième nouveau né déposé dans la fenêtre à bébé

Communiqué de presse 14 septembre 2015

Un nouveau-né en bonne santé a été déposé dans la fenêtre à bébé de l’hôpital d’Einsiedeln le 11 septembre 2015 à 19h11. La petite fille est venue au monde le jour même et reste provisoirement au sein des services hospitaliers afin de subir des examens médicaux complémentaires. L’autorité de protection de l’enfant et de l’adulte du Canton de Schwyz-Extérieur a immédiatement été prévenue. Un tuteur va désormais assumer les droits et obligations qui incombent normalement aux parents d’un enfant.  Il convient en particulier de garantir que la sphère privée du bébé et de la mère soit protégée.

La mère de l’enfant peut se signaler auprès de l’autorité de protection de l’enfant et de l’adulte (APEA) du Canton de Schwyz-Extérieur à Pfäffikon* ou auprès de l’Aide suisse pour la mère et l’enfant (ASME) afin d’établir un contact avec l’enfant.

 Elle sera assurée de l’entière discrétion et d’une assistance non bureaucratique lui permettant de déterminer la meilleure solution pour elle et pour l’enfant.

Ce bébé est le 12e  nouveau-né à avoir été déposé à l’hôpital d’Einsiedeln depuis la création de la fenêtre à bébé en 2001. Deux autres bébés ont été déposés dans chacune des fenêtres à bébé récemment ouvertes à Olten et à Berne. À l’échelle de la Suisse, cela représente donc jusqu’ici un total de 16 bébés déposés dans des fenêtres à bébé.

*APEA Canton de Schwyz-Extérieur, Eichenstrasse 2, 8808 Pfäffikon / 079 630 85 14 / kesa@sz.ch

 

Offre d’assistance en cas de situations extrêmes
La fenêtre à bébé proposée à l’hôpital d’Einsiedeln est un projet conjoint de l’hôpital d’Einsiedeln et de l’Aide suisse pour la mère et l’enfant (ASME). L’ASME offre un conseil et une assistance directe aux femmes, couples et familles se retrouvant dans des situations de détresse suite à une grossesse ou à la naissance d’un enfant. La fenêtre à bébé a été conçue à titre d’offre d’assistance dans les situations extrêmes. Elle vise à prévenir les infanticides ou les abandons d’enfants. Si une mère se retrouve dans une situation désespérée, la fenêtre à bébé constitue une possibilité de laisser son enfant entre de bonnes mains et ce en tout anonymat.

La mère ou le père de l’enfant a le droit de récupérer à tout moment l’enfant jusqu’à ce que la procédure d’adoption soit finalisée, sous réserve que la maternité ou paternité soit clairement établie et que les conditions pour l’accueil de l’enfant soient garanties. L’adoption par les futurs parents est envisageable après une année de prise en charge et d’éducation.

Pour de plus amples informations:

Hôpital d’Einsiedeln, Reto Jeger, Tél. 079 440 62 82
Aide suisse pour la mère et l’enfant
, Dominik Müggler, Tél. 061 703 77 70

10ième du nouveau-né déposé dans une fenêtre à bébé à Einsiedeln

Le 21 février 2015

Le 19 février 2015, à 16 h 40, un nouveau-né en bonne santé a été déposé dans une fenêtre à bébé à l'hôpital d'Einsiedeln. Le petit garçon, né il y a trois jours, va rester temporairement à l'hôpital pour de plus amples examens médicaux. L’Autorité de protection de l’enfant et de l’adulte (APEA) d'Ausserschwyz en a été aussitôt informée. Un tuteur prend maintenant en charge les droits et les obligations, comme il incombe normalement aux parents d'un enfant. Il veillera notamment à ce que la sphère intime du garçonnet et de sa mère soit préservée.

La mère de l'enfant peut se faire connaître auprès de l’Autorité de protection de l’enfant et de l’adulte (APEA) d'Ausserschwyz à Pfäffikon *, ou de la fondation «Aide suisse pour la mère et l'enfant» (ASME) afin d'établir un contact avec l'enfant. Une discrétion absolue et une aide dénuée de lourdeur administrative sont assurées, dans le but de trouver la meilleure solution pour la mère et pour l'enfant.

*KESB Ausserschwyz, Eichenstrasse 2, 8808 Pfäffikon, 079 630 85 14
kesa(at)sz.ch

Un bébé déposé dans une fenêtre à bébé à l'hôpital Lindenhof

Communiqué de presse du  4 février 2015

Le mercredi 4 février 2015, à 08 h 40, un nouveau-né a été déposé dans une fenêtre à bébé à l'hôpital Lindenhof de Berne. La petite fille est née dans la nuit du 3 au 4 février. Elle se porte bien. Elle va rester temporairement à l'hôpital pour de plus amples examens médicaux. C'est le treizième bébé déposé dans une fenêtre à bébé en Suisse.

L’Autorité de protection de l’enfant et de l’adulte (APEA) de Berne en a été informée. Un tuteur prendra maintenant en charge les droits et les obligations, comme il incombe normalement aux parents d'un enfant. Il veillera notamment à préserver la sphère intime de la petite fille.

La mère de l'enfant peut se faire connaître auprès de l’Autorité de protection de l’enfant et de l’adulte (APEA) de Berne, ou de la fondation «Aide suisse pour la mère et l'enfant» (ASME). Une discrétion absolue et une aide dénuée de lourdeur administrative sont assurées, dans le but de trouver la meilleure solution pour la mère et pour l'enfant.

Une main tendue dans les situations extrêmes La fenêtre à bébé a été mise en place pour venir en aide aux femmes dans les situations extrêmes. Ce système vise à éviter les infanticides ou les abandons de bébés. Si une mère traverse une situation désespérée, la fenêtre à bébé lui offre la possibilité de confier son bébé entre de bonnes mains, de manière anonyme

Un nouveau-né déposé dans la fenêtre à bébé d'Olten

Communiqué de presse du 4 août 2014

Soleure – Le 3 août, à 23h30, à l’hôpital cantonal d’Olten, un nouveau-né en bonne santé a été déposé dans la fenêtre à bébé. C’est une petite fille venue au monde il y a quelques jours ; elle reste pour l’instant à l’hôpital pour examens complémentaires.

L’Autorité de protection de l’enfant et de l’adulte (APEA) d’Olten-Gösgen a été informée. Un tuteur va maintenant prendre en charge les droits et obligations incombant normalement aux parents d’un enfant. On veillera en particulier à préserver la sphère privée de la petite fille.

La mère de l’enfant peut s’adresser à l’Autorité de protection de l’enfant et de l’adulte (APEA) d’Olten-Gösgen, à Olten, ou bien à la Fondation Aide suisse pour la mère et l’enfant (ASME). On lui assurera une discrétion absolue et une aide libre de tout esprit bureaucratique, afin de trouver la meilleure solution pour elle et l’enfant.

Une main tendue dans les situations extrêmes
La fenêtre à bébé d’Olten est un projet commun aux Hôpitaux de Soleure SA (soH) et à l’Aide suisse pour la mère et l’enfant (ASME). L’ASME fournit conseil et aide directe à des femmes, couples et familles sombrant dans la détresse à cause d’une grossesse ou de la naissance d’un enfant.

La fenêtre à bébé a été mise en place comme offre d’aide pour situations extrêmes. Elle a pour vocation d’aider à empêcher le meurtre ou l’abandon d’un enfant. Si une mère se trouve dans une situation sans issue, elle a, grâce à la fenêtre à bébé, la possibilité de remettre, anonymement, son bébé en mains sûres.

Au cas où la mère ne se fait pas connaître, ou si elle le fait et livre son enfant à l’adoption, cette adoption est possible au terme d’un an par les futurs parents.

Autres informations pour les professionnels des médias:
Gudrun Hochberger, Directrice des soins soH, tél. 032 627 44 04 ou 079 385 84 58

Attention: pour raison de protection des données, il n’est pas possible de réaliser des prises de vues ou enregistrements sonores de l’enfant ou du service où il se trouve. En revanche, il est possible de photographier, de l’extérieur, la fenêtre à bébé, où d’interviewer la directrice des soins.

La première fenêtre à bébé de Suisse italienne a été inaugurée

18 juillet 2014

L’Ospedale Regionale Bellinzona e Valli (ORBV) a inauguré une fenêtre à bébé à l’hôpital San Giovanni, à laquelle auront accès l’ensemble des habitants du territoire de la Suisse italienne. Le service est né d’un accord de coopération passé entre le centre hospitalier cantonal et la Fondation Aide suisse pour la mère et l’enfant (ASME). Cette structure a pour vocation de venir en aide aux mères et à leurs enfants qui se trouvent dans une situation d’urgence. La fenêtre à bébé permettra ainsi de lutter contre l’abandon des nouveau-nés. Le projet a été discuté avec le département de la santé et de l’action sociale, qui l’a approuvé.

La fenêtre à bébé permet à une mère en grande difficulté de remettre son nouveau-né en de bonnes mains, de façon anonyme. Ce faisant, l’hôpital propose une alternative humaine à une séparation douloureuse. Du point de vue juridique, la mère ne commet aucun délit, dans la mesure où le nouveau-né n’est pas abandonné, mais déposé auprès du personnel de santé de l’hôpital.

La mise sous tutelle d’abord, puis l’adoption
Un mur extérieur situé à proximité de l’entrée principale de l’hôpital a été démoli pour faire place à la nouvelle structure. La fenêtre à bébé s’ouvre de l’extérieur et la mère dépose l’enfant dans le berceau chauffé qui se trouve à l’intérieur. Une alarme retentit après quelques minutes pour permettre à la mère de s’éloigner. Puis, le personnel de santé vient recueillir l’enfant. Après quelques jours, il est mis sous tutelle avant d’être confié à une famille d’adoption. La mère et le père biologiques ont le droit de récupérer leur enfant jusqu’au moment où l’adoption devient effective.

Le choix du site de Bellinzone pour implanter cette fenêtre à bébé se justifie par le rôle de leader que joue l’hôpital San Giovanni en matière de pédiatrie hospitalière au Tessin. L’établissement dispose de lits, d’un service de consultation ainsi que de services de chirurgie, d’oncologie, d’orthopédie, d’anesthésie et de radiologie pédiatriques. Dans le cadre du nouveau redécoupage de la carte hospitalière, le San Giovanni met par ailleurs en œuvre un projet qui prévoit la création d’une unité de néonatologie d’un niveau supérieur ainsi qu’une prise en charge permanente des enfants gravement malades. Le San Giovanni est aussi l’hôpital public qui compte aujourd’hui le plus grand nombre de naissances au Tessin.

Une solution déjà implantée dans d’autres cantons
L’ASME gère déjà quatre structures similaires dans les hôpitaux d’Einsiedeln, de Davos et d’Olten, ainsi que dans la clinique Lindenhof de Berne. D’autres cantons s’apprêtent à faire de même. En Suisse, les abandons de nouveau-nés dans des lieux publics sont rares, mais il suffit d’un seul cas pour susciter l’émoi de la population.

Les investissements, l’entretien ainsi que toutes les dépenses liées à la prise en charge d’un enfant seront supportés par l’ASME de Bâle. L’ORBV ne devra assumer quant à lui aucun coût important au titre de la gestion de ce nouveau service.

Nouveau-né déposé dans la fenêtre à bébé d'Einsiedeln

Communiqué de presse 4 juin 2014

Le 4 juin 2014, à 14h15, à l’hôpital d’Einsiedeln, un nouveau-né en bonne santé a été déposé dans la fenêtre à bébé. Ce petit garçon est venu au monde le même jour et reste provisoirement à l’hôpital pour des examens médicaux complémentaires. L’autorité de protection de l’enfant et de l’adulte de la région d’Ausserschwytz a été immédiatement informée. Un tuteur prend en charge les droits et obligations qui d’ordinaire incombent aux parents d’un enfant. On veille en particulier à ce que la sphère privée du petit garçon et celle de la mère restent préservées.

La mère de l’enfant  peut s’adresser à l’autorité de protection de l’enfant et de l’adulte de la région d’Ausserschwytz à Pfäffikon [1] ou à la fondation Aide suisse pour la mère et l’enfant (ASME) pour établir un contact avec l’enfant. Elle est assurée de la plus absolue discrétion et d’un soutien sans bureaucratie afin de trouver la meilleure solution pour elle et l’enfant.

Offre d’aide pour des situations extrêmes
La fenêtre à bébé d’Einsiedeln est un projet commun de l’hôpital d’Einsiedeln et de la fondation Aide suisse pour la mère et l’enfant (ASME). L’ASME fournit conseil et aide directe à des femmes, couples et familles sombrant dans la détresse à cause d’une grossesse ou de la naissance d’un enfant. La fenêtre à bébé a été instaurée en tant qu’offre d’aide pour situations extrêmes. Elle doit aider à empêcher un infanticide ou un abandon. Si une mère se trouve dans une situation sans issue, elle a, grâce à la fenêtre à bébé, la possibilité de remettre son enfant en mains sûres, de manière anonyme. La mère ou le père de l’enfant ont le droit de réclamer l’enfant jusqu’à l’adoption définitive. Ceci sous réserve que la maternité ou la paternité ait pu être établie sans doute possible et que les conditions d’un bon accueil de l’enfant existent. Après un an de bons soins et d’éducation, une adoption par les futurs parents est possible.

Pour d’autres informations: Hôpital d’Einsiedeln,
Reto Jeger, Tel 055 418 58 60


[1] KESB Ausserschwyz, Eichenstrasse 2, 8808 Pfäffikon / 079 630 85 14 / kesa@sz.ch

Un bébé dans la fenêtre à bébé de l’hôpital Lindenhof

Un projet commun
La fenêtre à bébé est un projet commun au Groupe Lindenhof et à la Fondation Aide suisse pour la mère et l’enfant (ASME). Grâce à la fenêtre à bébé, on offre aux mères en détresse une possibilité de remettre anonymement leur enfant à un service médical sûr. On veut ainsi empêcher que des mères abandonnent leur bébé, comme cela est arrivé aussi dans le canton de Berne ces dernières années.

La quatrième fenêtre à bébé de toute la Suisse
Depuis novembre 2013, sur le site de Lindenhof du Groupe Lindenhof, une fenêtre à bébé est à disposition. Les mères peuvent y remettre leur enfant en mains sûres. Cette nouvelle fenêtre à bébé devient ainsi la quatrième en son genre dans toute la Suisse. Des fenêtres à bébé sont déjà en service à Einsiedeln, Davos et Olten. C’est la Fondation Aide suisse pour la mère et l’enfant (ASME) qui a lancé le concept de la fenêtre à bébé.

Afin de protéger toutes les personnes concernées et eu égard au secret de fonction et au secret professionnel, à la protection des données et des droits de la personnalité, ni l’APEA de Berne, ni l’hôpital Lindenhof, ni l’ASME ne peuvent communiquer d’autres éléments sur le cas cité.

 

L’Aide suisse pour la mère et l’enfant (ASME) est une œuvre d’assistance sociale et caritative. Elle fournit aide et conseil à des femmes, couples et familles sombrant dans la détresse à cause d’une grossesse ou de la naissance d’un enfant, www.asme.ch. 

Le Groupe Lindenhof, qui est le plus grand groupe hospitalier privé du canton de Berne, rassemble les trois hôpitaux de Lindenhof, Sonnenhof et Engeried. Il emploie au total 2200 collaboratrices et collaborateurs, et traite chaque année plus de 120 000 patientes et patients sur ses trois sites de Berne.

Service de presse du Groupe Lindenhof,
portable 079 616 86 32, 031 311 67 90
, medienstelle(at)lindenhofgruppe.ch

Communiqué de presse, 30 octobre 2013

Groupe Lindenhof: une première «fenêtre à bébé» dans le canton de Berne

Berne, le 30 octobre 2013 – Une «fenêtre à bébé» est opérationnelle à partir du 1er novembre 2013 à l’hôpital Lindenhof du groupe du même nom. Les mères peuvent y déposer leur nouveau-né dans un environnement sécurisé. Cette nouvelle «fenêtre à bébé» est la quatrième de Suisse. Il s’agit d’un projet commun du groupe Lindenhof et de la fondation Aide suisse pour la mère et l’enfant (ASME).

La «fenêtre à bébé» permet aux mères en détresse de placer leur enfant sous surveillance médicale de manière anonyme. Le but est d’éviter que des mères abandonnent leur nourrisson comme cela a été le cas dans le canton de Berne ces dernières années. Le groupe Lindenhof s’est activement impliqué pour la mise en place d’une «fenêtre à bébé» et en discute depuis longtemps avec la fondation Aide suisse pour la mère et l’enfant. «Nous ne voulons pas que des abandons de bébés comme ceux qui ont eu lieu à Wimmis ou à Thoune se reproduisent, déclare Jean-François Andrey, CEO du groupe Lindenhof. Pour une mère désespérée, la «fenêtre à bébé» peut représenter une alternative.» Et d’ajouter: «Le groupe Lindenhof, le plus grand groupe hospitalier privé du canton de Berne, dispose de services de gynécologie et de pédiatrie compétents. L’agencement clair du site et sa bonne accessibilité constituent des conditions idéales pour une «fenêtre à bébé». De plus, nous considérons que le bien-être de la mère et l’enfant est plus important que toutes les considérations éthiques et politiques.»

L’Aide suisse pour la mère et l’enfant ASME, initiatrice des «fenêtres à bébé»

Des «fenêtres à bébé» existent déjà à Einsiedeln, Davos et Olten. L’initiatrice des «fenêtres à bébé» est la fondation Aide suisse pour la mère et l’enfant ASME. Celle-ci prodigue conseils et aide directe aux femmes, aux couples et aux familles en détresse suite à une grossesse ou à la naissance d’un enfant. «Nous sommes très heureux du site du Lindenhof», commente Dominik Müggler, président de l’ASME. «Pendant toute la phase du projet, la coopération a très bien fonctionné et nous nous réjouissons du grand engagement des collaborateurs du groupe Lindenhof.» La fondation finance l’installation de la «fenêtre à bébé» et accompagne le processus en place après qu’un bébé a été déposé dans la fenêtre. L’hôpital prend en charge l’entretien et la formation du personnel.

Un bébé dans la fenêtre

Lorsqu’un bébé est déposé dans la fenêtre et que la fenêtre se referme, la mère a environ trois minutes pour s’éloigner de manière anonyme. Ensuite, des capteurs déclenchent plusieurs alarmes à l’intérieur du bâtiment. Deux infirmiers s’occupent aussitôt de l’enfant. La «fenêtre à bébé» de l’hôpital Lindenhof dispose d’installations permettant de prendre des mesures médicales immédiates. Une fois les premiers soins médicaux prodigués, la direction de l’hôpital est informée tout comme l’Autorité de protection de l’enfant et de l’adulte (APEA) et l’ASME. Un tuteur est alors désigné, qui sera responsable des droits et devoirs de l’enfant. Il engage également la procédure d’adoption. Dans la «fenêtre à bébé», la mère trouve une lettre lui expliquant aussi ses droits. Elle est informée qu’elle ne commet pas de délit en plaçant son enfant dans la «fenêtre à bébé». Elle a notamment aussi le droit de demander à reprendre son bébé tant qu’il n’aura pas été officiellement adopté, sachant que l’adoption peut avoir lieu au plus tôt après un an. L’Aide suisse pour la mère et l’enfant (ASME) met gratuitement à sa disposition l’aide financière et sociale nécessaire pour lui permettre d’envisager un bel avenir avec son bébé. La mère peut demander conseil en restant dans l’anonymat.

D’accès aisé, la «fenêtre à bébé» de l’hôpital du Lindenhof se trouve néanmoins à un emplacement discret, en bordure du site. Tous les panneaux indicateurs du site affichent le logo correspondant et dirigent vers la «fenêtre à bébé».

L’Aide suisse pour la mère et l’enfant ASME est un centre d’aide socio-caritatif. Elle offre conseils et aide aux femmes, couples et familles qui connaissent des difficultés par suite d’une grossesse ou d’une naissance.

Le groupe Lindenhof est le plus grand groupe hospitalier privé du canton de Berne et comprend les trois hôpitaux Lindenhof, Sonnenhof et Engeried. Il emploie au total 2 100 collaboratrices et collaborateurs et traite chaque année plus de 120 000 patientes et patients sur les trois sites de Berne.

Documents disponibles à partir de 10h30 sur le site www.lindenhofgruppe.ch.

En cas de questions à propos de ce communiqué de presse, veuillez contacter le service de presse du groupe Lindenhof au 031 311 67 90.

Download Communiqués de presse