Sondage d'opinion: Donnez votre avis sur l'offre d'une fenêtre à bébé en Suisse

Au nom de l'enquête DemoSCOPE SAMC a été menée.

Notoriété de l’institution

De nombreux suisses connaissent l’institution «fenêtre à bébé»; plus des deux tiers d’entre eux (68%) ont pu en expliquer correctement le principe. Les femmes (74%) ont pu décrire la «fenêtre à bébé» plus clairement que les hommes (62%). Plus les personnes interrogées sont âgées, mieux elles connaissent le concept.

Evaluation de la «fenêtre à bébé»

La «fenêtre bébé» est fondamentalement perçue comme une institution pertinente. 87% estiment que l’institution est très pertinente (50%) ou plutôt pertinente (37%). Tous les groupes interrogés soutiennent totalement le concept. Les femmes sont légèrement plus nombreuses (89%) que les hommes (86%) à exprimer leur soutien, tandis que les jeunes se montrent un peu plus critiques que les plus de 35 ans (89%). Il est frappant de constater que ce concept est encore mieux accepté en Suisse romande et italienne qu’en Suisse alémanique.

Les personnes interrogées souhaitent davantage de «fenêtres à bébé»

Le message est clair: la Suisse doit ouvrir au moins une «fenêtre à bébé» par région. 58% souhaitent une couverture régionale, 28% soutiennent l’idée que le concept se décline même dans chaque hôpital. Seuls 10% refusent que l’institution se développe.

Enquête 24heures 2010: «A-t-on besoin, comme à Einsiedeln, d'une "fenêtre à bébé" dans le canton de Vaud?»

Juste après avoir découvert un nouveau-né dans des toilettes publiques à Morges (VD) le 26 avril 2010, le quotidien de Suisse occidentale 24heures a lancé une enquête à laquelle ont répondu 744 lecteurs au total en l'espace d'environ un mois. 70% des participants ont répondu «oui» à la question visant à savoir si une «fenêtre à bébé» était nécessaire dans le canton de Vaud. 26% ont répondu «non» et 4% ne se sont pas prononcés (cf. édition du 7 juin 2010, page 19).

Enquête Blick 2008: «A-t-on besoin de plus de "fenêtres à bébé" en Suisse?»

Quelques jours après l'abandon du quatrième bébé d'Einsiedeln, le 1er août 2008, Blick a lancé, auprès de ses lecteurs, une enquête visant à connaître leur avis sur la multiplication des «fenêtres à bébé». Plus de 1 000 lecteurs ont donné leur voix et 78% se sont nettement déclarés en faveur de «fenêtres à bébé» partout en Suisse. Seuls 22% se sont déclarés contre (cf. édition du 5 août 2008, page 2).